Quartier Général du Cartel

Bienvenue chez vous Cartelois
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brigands et Justiciers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeloel



Masculin
Nombre de messages : 97
Age : 37
Guilde : La Rose Noire
Classe : Héros
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Brigands et Justiciers   Mer 31 Déc - 15:49

La nuit s’est lourdement installée depuis quelques heures déjà sur le royaume et les plaines du Corridor de Far dorment du calme qui précède la tempête. Les vents qui soufflent le long de la faille font penser à un décor de rêve et tandis que l’eau s’écoule, le passeur tient son rôle, stoïque et droit, visiblement indifférent aux conflits qui ravagent ces contrées.

Le silence pesant de l’attente est-il bon ou mauvais présage pour ceux qui s’apprêtent à sortir de leur lit par cette froide nuit d’hiver pour accomplir leur mission au milieu de tant de carnages qui s’accumulent de jour en jour ? Les combattants de Brumebois s’opposent toujours aussi farouchement aux exilés et aux royalistes qui n’ont pas perdu une miette de leur volonté et le désir pour chaque combattant de voir son camp sortir vainqueur est intact. Et même si les troupes se vident peu à peu pour venir emplir les rangs de ces brigands de grand chemin et faire de leur repaire le lieu de tous les dangers, la hargne au combat de ceux qui sont restés loyaux et fidèles à leur engagement premier n’en est pas amoindrie et leur vaillance fait toujours frémir leurs adversaires.

C’est dans cet état d’esprit qu’un des déjà vieux géomanciens de la Rose Noire se décide à sortir de sa chambre et de l’auberge du rustre Gonk, appuyé sur sa crosse et équipé comme pour aller au combat, fatigué et usé mais heureux d’aller au devant du danger afin d’accomplir son devoir : protéger et aider cette jeune guerrière à devenir une des terreurs du royaume, à accéder au panthéon de ses combattants, à devenir une des véritables maîtresses de ces contrées… en d’autres termes, à troquer sa tenue de valeureuse guerrière pour celle d’une farouche barbare.

C’est donc le cœur léger qu’il s’en va rejoindre sa protégée d’un soir devant les portes de Nedmor et qu’ensemble ils poursuivent leur chemin jusqu’aux terribles Marécages et plus avant vers le Vallon du Chasseur de Temps, ce même chasseur qui seul a le pouvoir de permettre à ceux qui ont fait preuve de leur bravoure sur le champ de bataille et acquis l’expérience nécessaire au passage, de renaître de leurs cendres pour accéder à la véritable puissance.

Alors qu’ils parviennent, sans se douter du danger, aux abords du lac et de ses dangereux tritons, des bruits leur parviennent. La possibilité de parler au chasseur sans se faire remarquer semble être à exclure et malgré un appel à la trêve, le combat apparaît inéluctable pour le malheur de tous. Ainsi nos deux alliés d’un soir se retrouvent soudainement face à un groupe de brigands, tous anciens exilés et ayant visiblement gardé des accointances avec leurs anciens compagnons, un géomancien et un barbare possédant à peine moins d’expérience que le vieux chevalier de la Rose Noire et un prêtre resté exilé mais venu prêter main forte à ses anciens amis.

Le combat s’engage et décidé à remplir correctement sa mission d’un soir et comptant sur l’honneur de ses adversaires pour laisser son amie tranquille afin de s’occuper du seul digne d’intérêt pour des aventuriers dotés de leur expérience et de leur puissance, le rusé géomancien cartellois s’apprête au combat. Ce dernier s’engage et fait rage et la violence des coups de part et d’autre pourrait laisser penser à un cataclysme. Tandis que les tempêtes éclatent entre nos deux géomanciens et que le barbare tente tant bien que mal d’accéder à son ennemi, pour user de sa puissance bestiale sur lui, le prêtre soigne les blessures de ses partenaires leur évitant la défaite à plusieurs reprises.

Et là, le drame se produit sous les yeux ahuris de notre chevalier. Voyant que taper le protecteur ne suffira pas à faire pencher le sort de leur côté, l’ancien magicien passé brigand se décide à aller attaquer la guerrière sans défense face à tant de haine et de lâcheté, lui restant fidèle à sa logique meurtrière.

Fou de rage et désormais seul, les éléments se déchainent de la crosse de notre géomancien et, aidé des tritons, il se débarrasse rapidement du barbare pour s’attaquer rapidement à son fourbe adversaire. Il appelle à lui toute la fureur qu’il peut contenir et la déclenche dans un seul et unique but… lui faire payer son geste. Mais cet être vil poussera la fourberie jusqu’à appeler à l’aide un nouveau compagnon, brigand et ancien exilé lui aussi, pour venir le terrasser.

Si la défaite est amère, elle aura au moins eu le mérite d’ouvrir les yeux de notre justicier sur la logique assassine de ces voleurs de grand chemin et la nature exacte des liens qui les unissent les uns aux autres prétextant des alliances qui n’ont de valeur que face à un adversaire qui leur est supérieur en nombre et en puissance.

Soit. Ceci étant dit, sa décision est prise. Que tous ces brigands se méfient. Un nouvel ennemi mortel se dresse désormais devant eux et sa vengeance va faire pleuvoir les coups. Sa justice va leur faire regretter leurs actes…
Revenir en haut Aller en bas
 
Brigands et Justiciers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les brigands se lèvent, rejoignez nous!
» Le "déménagement" interdit pour les brigands ?
» Charte pour bonne entente justice-brigands
» "Les Trois Brigands"
» Bonne année 1459 aux Joyeux Brigands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quartier Général du Cartel :: PLACE PUBLIQUE DE CYROSH :: Librairie Plein air-
Sauter vers: